Présentation EDR:

La rentrée s’était déroulée bon train et la dynamique équipe éducateurs – dirigeants (45 personnes) était prête à diriger des jeunes (181 enfants) et moins jeunes, impatients de renouer avec une pratique normale de leur sport favori, à se retrouver, surtout après la frustrante saison précédente.

L’unité de proximité réalisée avec Bessières (25 enfants) nous permettait de nous positionner en « grand frère » pour permettre à cette belle commune en devenir de vivre une première saison sous notre aile, de prendre ses repères en attendant de pouvoir prendre son envol en théorie la saison prochaine.

Nous avons eu la joie de créer la section baby rugby (26 enfants); ils ont évolué dans un premier temps dans le dojo de Saint Loup Cammas, grâce à ce beau partenariat avec la communauté de commune des Côteaux de Bellevue pour par la suite se rendre sur le pré afin d’avoir une évolution en douceur.

Notre équipe d’éducateurs s’est étoffée car en plus des parents éducateurs, des seniors, cadets, cadettes et juniors interviennent sur toutes les catégories ce qui renforce d’autant plus cet esprit famille si cher à notre club.

Nous avons également la chance d’être cette année centre de formation et 13 de nos éducateurs suivent un cycle actuellement.

Et puis, tout le monde connait la suite ….

La crise sanitaire rebondissant, le rideau est une nouvelle fois tombé dans le dernier trimestre de 2020.

Mais loin de baisser les bras et de se lamenter, dirigeants et éducateurs se sont très vite adaptés proposant pour trois catégories (M 10, 12, 14) des séances en visio, le but étant de ne pas perdre le contact avec les jeunes.

Ensuite nous avons lancé notre « projet solidarité » en collaboration avec la fondation Marie Louise à destination de nos seniors des maisons de retraite de la commune mais également des personnes adultes à handicap lourd. Les enfants ont réalisé de beaux poèmes, dessins et créations artistiques pour agrémenter le noël de toutes ces personnes.

Ensuite nous avons organisé une collecte de livres, jeux, jouets, peluches à destination d’une association caritative « la main tendue » et toute la récolte a été remise à des enfants réfugiés en France là aussi afin de leur offrir un beau noël.

Ensuite la reprise a pu de nouveau se faire, en s’initiant au rugby sans se toucher (toute une adaptation pour notre sport chéri) et avec l’arrivée du couvre-feu à 18h00 un nouveau planning des entrainements a été mis en place liant très étroitement toutes les catégories en passant des babys, au 6-14 ans, au pôle compétition sans oublier les seniors.

Et ça marche !

Malgré toutes ces péripéties, joueurs et éducateurs se retrouvent fidèlement tous les mercredis et samedis pour des séances d’entrainement variant de ¾ d’heure à 1h30 min.

Tout le mérite en revient aux dirigeants et aux éducateurs qui ont su faire s’adapter et continuer à partager leur attitude volontariste.

Aux parents sans qui notre école ne serait dotée d’autant de joueurs s’ils n’avaient pas cru en nous et en notre capacité à proposer du jeu en toute sécurité à leurs enfants.

Aux joueurs toujours aussi déterminer à s’amuser et à continuer à faire vivre l’école de rugby malgré les vents contraires.

Petit à petit le jeu a repris sa place, le sourire des enfants est toujours aussi présent et leur soif d’apprendre et de se dépasser est réelle.

Nous voulons vraiment remercier tous ces enfants car certes nous leur permettons de pratiquer leur sport, notre sport mais leur dynamisme, leur joie de vivre, nous fait tout autant du bien et nous permet de traverser tous cette période étrange. Grâce à eux certains de nos jeunes collégiens, étudiants, sans stage ont pu bénéficier de ces temps d’entrainements pour mener à bien leurs études.

En conclusion, comme nous l’a dit Mathis, jeune étudiant en école de commerce et junior chez nous, « ça fait du bien de prendre l’air, ça fait du bien d’être ensemble» …